CHAPITRE XVII




Babylone, la grande prostituée,
mère des abominations de la terre




XVII - 1 - Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint,
et il m'adressa la parole, en disant:
Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée
qui est assise sur les grandes eaux.

XVII - 2 - C'est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l'impudicité,
et c'est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés.

XVII- 3 - Il me transporta en esprit dans un désert.
Et je vis une femme assise sur une bête écarlate,
pleine de noms de blasphème,
ayant sept têtes et dix cornes.

XVII - 4 - Cette femme était vêtue de pourpre et d'écarlate,
et parée d'or, de pierres précieuses et de perles.
Elle tenait dans sa main une coupe d'or,
remplie d'abominations et des impuretés de sa prostitution.

XVII - 5 - Sur son front était écrit un nom, un mystère:
Babylone la grande,
la mère des impudiques et des abominations de la terre.